• Articles de presse

     

    ARTICLES DE PRESSE

     (Cliquez sur l'image pour lire l'article)

     


    Sud-Ouest du 8 septembre 2012

    Bois, paille… rendez-vous ce week-end en terre écolo

    À l'occasion de la rentrée bio (qui a lieu aujourd'hui et demain au plan d'eau), des visites sont proposées au public. Les visiteurs pourront ainsi découvrir l'écohameau de Saint-Martin-de-la-Coudre.

    Anne-Marie Martin, Alain Richard, la maquette de l'éco-hameau et en arrière-plan la maison en bois-paille.

    Anne-Marie Martin, Alain Richard,
    la maquette de l'éco-hameau et
    en arrière-plan la maison en bois-paille.
    (Photo Philippe Brégowy)

     

    «Cinq années pour un projet comme le nôtre, c'est presque rapide…»
    Anne-Marie Martin, présidente de l'association Hélioterre porteuse du projet de l'écohameau de Saint-Martin-de-la-Coudre, est satisfaite et impatiente devant l'avancée des travaux. « Trois maisons vont être occupées dès le 1er novembre et deux autres en 2013 », se réjouit Anne-Marie Martin. Avec comme credo « l'engagement dans la diminution de l'empreinte écologique à tous les niveaux », cet écohameau comprend 13 parcelles d'environ 550 m².

    «Les constructions sont de trois types : les maisons en bois-paille, celles en ossature bois et les écoquilles », détaille Alain Richard, un des futurs habitants de ce lotissement pas comme les autres.

    Également constructeur, ce dernier habitera prochainement une écoquille. «Il n'y en a que 24 en France et les premières de Charente-Maritime sont ici !»

    La bâtisse est étonnante, ressemblant à une coque de navire renversée. «C'est un système ingénieux, les pièces pour la construction sont légères, il n'y a pas de prise au vent et cette maison me revient à environ 80 000 euros pour 100 mètres carrés, mais je fais beaucoup de choses moi-même.»

    Utilisant un maximum des matériaux issus de France et bien sûr respectueux de l'environnement, ces habitations consommeront très peu d'énergie car bien orientées. Le traitement des eaux sera effectué, malgré les oppositions du syndicat des eaux et de la Ddass, par phyto-épuration.

    «Les jardins du château» (c'est le nom du site) comprendront également une maison commune avec «des salles pour des repas mais aussi pour des activités artistiques par exemple», poursuit Anne-Marie Martin qui tient à préciser que «les habitants de cet écohameau ne constituent en aucun cas une communauté.»

    Des parcelles disponibles.

    Accueilli favorablement par le maire de Bernay-Saint-Martin (le lotissement se situe sur cette commune), l'écohameau est aussi concerné par la conjoncture économique.
    «Plusieurs postulants n'arrivent pas à trouver de financements de la part des banques », déplore Anne-Marie Martin. «Il reste trois ou quatre parcelles viabilisées de 500 mètres carrés à vendre pour environ 30 000 euros.»

    Ces habitations suscitent l'intérêt de nombreux Saintongeais. «Nous avons régulièrement des visites de gens intéressés par notre démarche », complète Alain Richard, «Au début, les habitants de la commune étaient méfiants… Maintenant, ils se rendent bien compte que nous ne sommes pas des farfelus.»

    Le public pourra s'en rendre compte à l'occasion des visites programmées aujourd'hui (15h30) et demain (11h). Rendez-vous est donné au plan d'eau.

     


    TELEVISION

    • Un reportage sur l'écohameau a été réalisé le mercredi 29 Aout 2012 par FR3 Poitou/Charentes pour les infos régionales.
    • Un nouveau reportage sur l'écoquille d'Alain a été réalisé le mardi 26 Mars 2013 par FR3 Poitou/Charentes pour les infos régionales.

     


     PRESSE

    Le 31 Août 2012 est paru dans l'Angérien Libre (Vals de Saintonge), à l'occasion de la rentrés bio des 8 et 9 septembre, un bel article sur notre projet... 


    Presse

      (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

     


    le 9 septembre 2012, article dans l'hebdo

     
    Presse

    (cliquez sur l'image pour l'agrandir)