• Depuis le 1er avril 2019, notre maraîchère se consacre à temps plein sur son activité. A ce jour, il n'y a pas suffisamment de productions pour assurer une vente. Les tâches principales sont les semis, les plantations et surtout le désherbage et la tonte. Quelques photos pour montrer que les choses avancent... Encore un peu de patience avant de pouvoir consommer des légumes frais et de saison. 

     

    2017 avant que la décision soit définitive pour Cécile de venir s'installer, voici le jardin :

    L'activité Maraîchère prend forme     L'activité Maraîchère prend forme 

     C'était juste une prairie avec quelques tentatives de cultures maraîchères

    2018 ça ne rigole plus...

    L'activité Maraîchère prend forme  L'activité Maraîchère prend forme

    C'est jolie, n'est ce pas. Les fleurs poussent, les chats s'abritent, les insectes se régalent, waouh !!!

    Tout cela a laissé place à...

    L'activité Maraîchère prend formeLa pousse des chardons et picris L'activité Maraîchère prend forme

    Ici, quelques mois plus tard

     

     

     

    Faucher, tondre, coucher les herbes ont été le travail principal ce qui a permis de faire différentes expériences pour maintenir un couvert végétal :

     

    L'activité Maraîchère prend forme   Partie tondue

    Herbes couchées L'activité Maraîchère prend forme

     

    L'activité Maraîchère prend forme La fauche, quel boulot !!!

    Bon avec tout ça, Cécile a pris le temps de planter tout de même une culture de tomates paysannes. Les plants ont été donnés par Les Jardins de Christine de Saint-Savinien. Cécile en profite au passage pour les remercier, elle a gardé des graines pour l'année suivante.

    L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme

    L'activité Maraîchère prend forme

    Les plants sont installés en forme de cœur, ils sont paillés et l'intérieur du cœur est couvert de cartons.

    Et là un loupé, ben oui, pas de photo de cette culture. Pourtant, elle a poussé non tutorée et sans eau malgré la sécheresse (la maraîchère s'est faite des frayeurs à ne pas arroser) et surtout elle a été fructueuse. Nous nous sommes régalés (habitants de l'écohameau, collègues de Cécile encore salariée et amis) en salades de tomates, tartes à la tomates, lentilles tomates enfin bref tout été cuisiné avec des tomates.

    La production s'est prolongée jusqu'en octobre sans abri. C'était une expérience de voir si cette culture pouvait tenir sans arrosage de l'été. Eh ben OUI, Cécile réitère l'année suivante.

    Petite surprise !!! Des habitants se sont installés au sol smile... en plein soleil, il a fallu créer un abri mais les oisillons n'ont pas résisté sous le coup de la chaleur frown.

    L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme

     
     

    L'activité Maraîchère prend forme

    Nous sommes en novembre, là c'est la préparation du sol avec la grelinette pour la plantation d'oignons et d'ail. Récolte en 2019. Ça fera l'objet d'une nouvelle page.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Le 26 mai 2019, Nelly aménage son espace ; la preuve en images :

     

     

     Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     Mais où est Nelly ? Anne semble savoir où la trouver !!!

     

     

     

     

     Suivez le guide...

     

     La preuve en images, ici Anne fait la reporter

     

     

     

     

     

    Ah la voilà en compagnie d'Anne-Marie.Mais, elles travaillent !!!

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

    Les Jardins privés continuent de s'embellir... 

     

     

      Ne sont-elles pas en train de me narguer ?

     

     

     

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     

      Ben Michelle ! C'était bien aujourd'hui le chantier de Nelly.

      T'as retrouvé tes clés de voiture, super.

     

     

     

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     

     Pas possibilité de tourner la photo, mais on voit bien que ça rigole,

     la bonne humeur est toujours présente lors des chantiers...

     

     

     

     

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...Les Jardins privés continuent de s'embellir...

    Dégagement et mise à niveau du regard de la cuve d'eau et création de marches végétales.

    Ça va être jolie !!!

     

    Quelques jours plus tard, Nelly n'a pas pu s'empêcher de continuer à aménager son jardin :

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     


    2 commentaires
  • Depuis que Eve et Bertrand se sont installés sur l"éco-hameau, la maison a bien avancé. Ils ont posé tout autour une très belle terrasse, ainsi qu'un balcon pour la chambre du haut. Le résultat est magnifique.

    La preuve en images :

    Vue de devantVue de dos


    votre commentaire
  • La maison de Michelle est à vendre

    La maison de Michelle est à vendre

    La maison de Michelle est à vendre

     

    Située dans notre écohameau, à 15mn du TGV de Surgères et de l'autoroute de Saint-Jean d'Angely.

    • 90m² de plein pied, vue dégagée, exposition sud, sur un terrain de 398m².
    • Séjour, cuisine ouverte, 2 chambres, sdb, toilettes sèches, cellier, terrasse couverte, abri bois.
    • Poêle à bois (2 stères/an), chauffe-eau solaire, récupérateur d'eau de pluie (7000 L).
    • Prix : 180.000€

     

    Voir la construction ICI.

    Contact : michelle.bergeon@gmail.com


    votre commentaire
  • Depuis le 20 avril 16h30, j'ai acheté le terrain à la famille Bessonnet.

    Après mûre réflexion, j'opte pour une construction kerterre. Je reviens donc de 3 semaines de formation, le cœur rempli d'optimisme. Prochaine étape, faire les plans de la kerterre pour déposer le permis de construire. Jusqu'à présent, aucun permis n'a été accepté mais pas d'inquiétude, nous sommes dans un écohameau et le projet est en total adéquation avec la charte. Les matériaux utilisés sont la chaux, le chanvre et le sable. Aucune structure porteuse n'est présente, il n'y a pas de charpente et la construction se bonifie avec le temps grâce à la carbonatation. Tout cela permet une habitation avec un budget réduit comparé à celui d'une maison écologique, ce qui laisse place au choix d'huisseries de qualité fabriquées sur mesure par des artisans.

    Simplement s'imaginer habiter dans une œuvre d'art me réjouit.

     

    Projet de Cécile

     

     

    En attendant le permis de construire et donc qu'une Kerterre s'installe sur le terrain, un coeur, au centre, est prêt à recevoir la construction.

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  • Pour l'élaboration du potager/verger de l'écohameau (~ 1 ha), nous lançons un appel à jardinier, maraîcher, ou autres gens de l'art, cherchant une terre pour :

    • un projet de maraîchage bio (aucun intrant ou traitement chimique)

    • et/ou de permaculture

    • et/ou de jardin verger

    • et/ou de forêt nourricière

    • et/ou d'autres expérimentations allant dans le même sens

     

    Le projet se fera en concertation/collaboration avec les habitants d'Hélioterre.

    Les conditions de mise à disposition du terrain seront débattues et décidées en fonction des besoins des deux parties.

    Le porteur de projet devra globalement aller dans le sens des trois principes de base de la permaculture :

    Terre orpheline


    Avis aux amateurs !

    Les intéressés nous contacteront par la page Contact.


    7 commentaires
  •  

    Programme consultable bientôt sur www.eco-festival-ca-marche.fr.

    Déjà certain :

    1. nous allons voir le nouveau film de Marie-Monique Robin (Le monde selon monsanto, Les moissons du futur, etc.) en avant-première
    2. nous allons changer le monde tous ensemble
    3. nous allons bien nous amuser

     

    17 et 18 septembre cochés sur votre agenda ?

     

     


    votre commentaire
  • C'est le printemps !


    Ça respire de partout.

    Entre soleil et pluie, les bois se remplument, le brun des champs s'habille qui d'un duvet de petites pousses vert tendre, qui d'un tapis jaune moutarde.

    C'est le printemps !

     

    Nos jardins, eux, se métamorphosent sous nos yeux incrédules en forêts vierges de luzerne, trèfle, pissenlits géants et herbes jaillissantes.

    Les forces printanières oeuvrent enfin.
    Mais il faut bien noter qu'à l'écohameau, leur manifestation dépasse toute espérance :

    Jusqu'aux pierres, qui s'y mettent !


    Depuis quelques semaines, elles font des petits, dans tous les coins, sous toutes les formes.

    C'est le printemps ! C'est le printemps ! C'est le printemps !
    en attente stockées au sec sous terrasse séparatives

     

    C'est le printemps ! C'est le printemps ! C'est le printemps !
     en tour de cuve en message à l'univers en base de kiosque végétal

     
    Plus structurel :

    C'est le printemps ! C'est le printemps !
    en hérisson patiemment trié et rassemblé par jean-luc
    à partir d'un tas de gravas interminable
    ... spontanément colonisé par des pommes de terre
    sorties de nulle part mais néanmoins pimpantes...

     

     

    Enigmatique :

    Composition kabbalistique bi-matière.

    Remarquons l'alternance rythmée des petites et grosses pierres, le superbe rendu capitonné, l'attention portée au vivant plantain, souligné d'une myriade de petits cailloux, etc...

     

    C'est le printemps !

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires