•  

    Mon projet kerterre a pour objectif de construire un habitat que je peux mettre en œuvre sans faire appel à un entrepreneur.

    Je tiens à préciser que ce projet n'a pas pour vocation d'aller à l'encontre des impératifs administratifs et encore moins de faire un affront à la société dans laquelle nous vivons. Il s'insère au sein d'un écohameau implanté dans une commune qui a accepté la construction d'habitations différentes dans un but expérimental. Il n'était donc pas question de construire de façon anarchique ; pour que le permis de construire puisse être accepté, j'ai dû passer par les phases nécessaires à toutes constructions classiques en mettant en avant l'aspect hautement environnemental stipulé au sein du PLU et encadré par le permis d'aménager de l'écohameau. C'est aussi tout le travail effectué en amont par les écohabitants, qui a permis que ce projet aboutisse et devienne, une référence pour d'autres projets kerterre.

    En attendant voici les étapes du projet :

     

    Depuis le 20 avril 2018 16h30, j'ai acheté le terrain à la famille Bessonnet.

    Après mûre réflexion, j'opte pour une construction kerterre. Je reviens donc de 3 semaines de formation, le cœur rempli d'optimisme. Prochaine étape, faire les plans de la kerterre pour déposer le permis de construire. Jusqu'à présent, aucun permis n'a été accepté mais pas d'inquiétude, nous sommes dans un écohameau et le projet est en total adéquation avec le cahier des charges. Les matériaux utilisés sont la chaux, le chanvre et le sable. Aucune structure porteuse n'est présente, il n'y a pas de charpente et la construction se bonifie avec le temps grâce à la carbonatation. Tout cela permet une habitation avec un budget réduit comparé à celui d'une maison écologique, ce qui laisse place au choix d'huisseries de qualité fabriquées sur mesure par des artisans.

    Simplement s'imaginer habiter dans une œuvre d'art me réjouit.

     

    Projet de Cécile

     

     

    En attendant le permis de construire et donc qu'une Kerterre s'installe sur le terrain, un cœur, au centre, est prêt à recevoir la construction.

     

     

     

     

     

    JUIN 2020

    Après avoir travaillé avec Agnès de l'Atelier Sauvaget sur la création d'une maquette qui nous a servi de support pour monter le dossier du permis de construire, celui-ci a été déposé officiellement le 8 juin 2020. Je suis donc en attente des résultats de la commission. Affaire à suivre...

         Kerterre de Cécile

     

    JUILLET 2020

    Le 2 juillet, appel de la mairie de Bernay St-Martin pour annoncer l'accord du permis de construire. C'est officiel, une kerterre pourra être construite avec permis. C'est le premier permis délivré en France pour une construction neuve kerterre. Youpi !!!

     

    AOÛT 2020

    Livraison du chanvre, ENFIN !!! La patience est de rigueur… 

    1,7 tonne de chanvre, ça chiffre !    Kerterre de Cécile

     

    La provenance de la matière première :

    Le chanvre est cultivé à moins de 60 km de chez moi dans les Deux-Sèvres. J'ai fait appel à l'association chanvre mellois.

    La chaux est fabriquée en Dordogne à St-Astier. Communément appelée "chaux de St-Astier", c'est avec l'entreprise C.E.S.A que j'ai pu négocier cette matière première. Il a fallu tout de même passer par un intermédiaire qui s'efforce de s'approvisionner au maximum auprès des entreprises locales.

    Le sable et le gravier, quant à eux, proviennent du Sud de la Charente Maritime, plus précisément de Montendre. Il  est déconseillé d'utiliser du sable de mer dans le bâtiment.

    Tout ces matériaux doivent être livrés début octobre. En attendant, il faut marquer l'implantation de la kerterre et creuser les tranchées pour les réseaux d'eau, d'électricité et de communication.

     

    SEPTEMBRE 2020

     

    Début du marquage au sol. Bon ben ce n'est pas si simple !!! Un cercle ça va encore mais des formes courbes pour lesquelles il est important de respecter les dimensions, quel boulot !!!

     

    Kerterre de Cécile

     

    J'ai l'impression que c'est tout petit,

    j'espère que c'est juste une impression. Je vais tout de même vérifier tout ça… 

     

     

     

     

    MARS 2021, début des travaux

     

    Ça y est. Les travaux débutent : mini pelle en plein travail avec bien sûr la grande aide de Frédéric.

    Kerterre de Cécile  Cliquez sur la photo, elle sera moins renversante

     

    Kerterre de Cécile

     

    Concentration ! Concentration ! Attention l'erreur peut-être fatale... faire des courbes sur lignes droites tout en allant à gauche oh euh !!! c'est quoi ça... ça veut dire quelque chose ???

     

     

     

    Avril 2021, les réseaux d'eau et d'électricité

     

     


    9 commentaires
  • Sur une parcelle cultivée (potager et verger) de 526m² dans l'éco-lotissement Hélioterre se dressent

    • une yourte la Frênaie de 50m² au sol avec mezzanine de 15m²


    Sur plots de 30cm, structure en douglas, toile extérieure mélangée coton acrylique, toile intérieure coton écru, isolation sol laine de mouton, isolation murs et toit 20cm de laine de mouton, parquet châtaigner, huisseries chêne double vitrage.

    Grand espace de vie et cuisine ouverte avec large baie vitrée plein sud et chassis fixe au nord-ouest.
    Derrière cloison insonorisée fibre de bois une chambre, des toilettes sèches et une salle d'eau avec baignoire/douche.
    Équipement : chauffe-eau solaire, phytoépuration collective, électricité biocompatible (câbles blindés).
    Chauffage par poêle de masse Nordpeis (consommation grand maximum 2 stères/an).

    Belle luminosité, atmosphère parfaitement régulée par l'isolation laine.

    Journal détaillé et illustré de la construction ICI.

    Lire la suite...


  • Début 2020 nous recevons la pancarte LPO "Mon établissement est un Refuge LPO" avec un nichoir.

     

    Hélioterre : Refuge LPOHélioterre : Refuge LPO

     

     

     

     

     

     

    Nous avons également reçu différentes affiches pédagogiques afin de sensibiliser le public. Pour cela, il faudrait organiser des ateliers. Ce sera donc pour plus tard...

     

    En attendant - et avant de faire cette démarche d'adhésion à la LPO - chaque propriétaire a mis en place des refuges ou des mangeoires à oiseaux. Voici quelques exemples :

     

    Hélioterre : Refuge LPOSuspendu

    Soutenu  Hélioterre : Refuge LPO

     

    Hélioterre : Refuge LPOCouché, euh non en fait il aurait fallu tourner la photo (il suffit de cliquer sur la photo pour la voir à l'endroit).

    Caché.

     

     

     

     

     

                                  ExpressifHélioterre : Refuge LPO

     

     

    Hélioterre : Refuge LPO

    Immense, celui-ci est nommé poulailler

     

     

     

     

     

     

    Renversant !!!

     

    Hélioterre : Refuge LPO

     

      Hélioterre : Refuge LPO 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et puisque nous visitons les habitations, en voici d'autres et elles ne sont pas exhaustives :

     

    Hélioterre : Refuge LPOHélioterre : Refuge LPOHélioterre : Refuge LPOHélioterre : Refuge LPOHélioterre : Refuge LPOHélioterre : Refuge LPO


  • Depuis le 1er avril 2019, notre maraîchère se consacre à temps plein sur son activité. A ce jour, il n'y a pas suffisamment de productions pour assurer une vente. Les tâches principales sont les semis, les plantations et surtout le désherbage et la tonte. Quelques photos pour montrer que les choses avancent... Encore un peu de patience avant de pouvoir consommer des légumes frais et de saison. 

     

    2017 avant que la décision soit définitive pour Cécile de venir s'installer, voici le jardin :

    L'activité Maraîchère prend forme     L'activité Maraîchère prend forme 

     C'était juste une prairie avec quelques tentatives de cultures maraîchères

    2018 ça ne rigole plus...

    L'activité Maraîchère prend forme  L'activité Maraîchère prend forme

    C'est jolie, n'est ce pas. Les fleurs poussent, les chats s'abritent, les insectes se régalent, waouh !!!

    Tout cela a laissé place à...

    L'activité Maraîchère prend formeLa pousse des chardons et picris L'activité Maraîchère prend forme

    Ici, quelques mois plus tard

     

     

     

    Faucher, tondre, coucher les herbes ont été le travail principal ce qui a permis de faire différentes expériences pour maintenir un couvert végétal :

     

    L'activité Maraîchère prend forme   Partie tondue

    Herbes couchées L'activité Maraîchère prend forme

     

    L'activité Maraîchère prend forme La fauche, quel boulot !!!

    Bon avec tout ça, Cécile a pris le temps de planter tout de même une culture de tomates paysannes. Les plants ont été donnés par Les Jardins de Christine de Saint-Savinien. Cécile en profite au passage pour les remercier, elle a gardé des graines pour l'année suivante.

    L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme

    L'activité Maraîchère prend forme

    Les plants sont installés en forme de cœur, ils sont paillés et l'intérieur du cœur est couvert de cartons.

    Et là un loupé, ben oui, pas de photo de cette culture. Pourtant, elle a poussé non tutorée et sans eau malgré la sécheresse (la maraîchère s'est faite des frayeurs à ne pas arroser) et surtout elle a été fructueuse. Nous nous sommes régalés (habitants de l'écohameau, collègues de Cécile encore salariée et amis) en salades de tomates, tartes à la tomates, lentilles tomates enfin bref tout été cuisiné avec des tomates.

    La production s'est prolongée jusqu'en octobre sans abri. C'était une expérience de voir si cette culture pouvait tenir sans arrosage de l'été. Eh ben OUI, Cécile réitère l'année suivante.

    Petite surprise !!! Des habitants se sont installés au sol smile... en plein soleil, il a fallu créer un abri mais les oisillons n'ont pas résisté sous le coup de la chaleur frown.

    L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme L'activité Maraîchère prend forme

     
     

    L'activité Maraîchère prend forme

    Nous sommes en novembre, là c'est la préparation du sol avec la grelinette pour la plantation d'oignons et d'ail. Récolte en 2019. Ça fera l'objet d'une nouvelle page.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Le 26 mai 2019, Nelly aménage son espace ; la preuve en images :

     

     

     Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     Mais où est Nelly ? Anne semble savoir où la trouver !!!

     

     

     

     

     Suivez le guide...

     

     La preuve en images, ici Anne fait la reporter

     

     

     

     

     

    Ah la voilà en compagnie d'Anne-Marie.Mais, elles travaillent !!!

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

    Les Jardins privés continuent de s'embellir... 

     

     

      Ne sont-elles pas en train de me narguer ?

     

     

     

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     

      Ben Michelle ! C'était bien aujourd'hui le chantier de Nelly.

      T'as retrouvé tes clés de voiture, super.

     

     

     

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     

     Pas possibilité de tourner la photo, mais on voit bien que ça rigole,

     la bonne humeur est toujours présente lors des chantiers...

     

     

     

     

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...Les Jardins privés continuent de s'embellir...

    Dégagement et mise à niveau du regard de la cuve d'eau et création de marches végétales.

    Ça va être jolie !!!

     

    Quelques jours plus tard, Nelly n'a pas pu s'empêcher de continuer à aménager son jardin :

     

    Les Jardins privés continuent de s'embellir...

     


  • Depuis que Eve et Bertrand se sont installés sur l"éco-hameau, la maison a bien avancé. Ils ont posé tout autour une très belle terrasse, ainsi qu'un balcon pour la chambre du haut. Le résultat est magnifique.

    La preuve en images :

    Vue de devantVue de dos

     


  •  

    Programme consultable bientôt sur www.eco-festival-ca-marche.fr.

    Déjà certain :

    1. nous allons voir le nouveau film de Marie-Monique Robin (Le monde selon monsanto, Les moissons du futur, etc.) en avant-première
    2. nous allons changer le monde tous ensemble
    3. nous allons bien nous amuser

     

    17 et 18 septembre cochés sur votre agenda ?

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires